Les Ô troubles

Les Ô troubles

The Walking Dead, L’Ascension du Gouverneur, de Robert Kirkman & Jay Bonansinga

        Il s’agit ici d’un tome consacré à l’un des personnages de la célèbre et cultissime  série de comics Walking Dead. Tout comme le veulent les grands topos de la collection, on y découvrira les efforts d'un groupe d'individus pour survivre au milieu du chaos. Parmi eux se trouve le gouverneur que nous avons déjà rencontré (et ce de manière inoubliable !) dans les comics. Ce personnage sombre, violent et mystérieux, qui était-il avant de diriger Woodbury ? C’est ce que ce volume nous propose de découvrir…Les morts reviennent, les vivants voient leur monde et leurs repères disparaitre, boulotés par des zombies puants et suintants la décomposition organique…La survie commence.

 

 

        Étrange me direz vous, de commencer par parler du livre alors qu’à la base ce que je préfère reste les comics suivis de la série…il faut juste y voir un côté pratique : la BD et son adaptation petit écran sont beaucoup plus longues et chronophages ! Alors que, ce petit ouvrage est bien plus rapide à terminer, à commenter et bien plus imparfait.

 

        Nous ne pouvions bien sûr espérer ni miracle, ni littérature dentelée avec finesse. On nous donne ici ce à quoi nous pouvions nous attendre ; il y a des bruits visqueux, des chutes sourdes, des éclats et des succions. Bref, Walking Dead façon paragraphes rédigés. Ceci étant, le fait que cet ouvrage s’intéresse à l’un des personnages les plus sordides et les plus malsains de la saga m’a attiré…forcément ! Mon avis est très mitigé, tout dépend de ce qu’on recherche en ouvrant un livre…

        Étant fan des comics avant tout (comment ça je l'ai déjà dit?!), je me doutais que pour me séduire, il en faudrait beaucoup. Et je ne m’étais pas trompée, le résultat est à la hauteur du projet ; « Bof ».

Je dois avouer que de manière générale je n’ai pas vraiment accroché, je dois même reconnaitre que j’ai fait plusieurs pauses…Mais, vers la fin j’ai quand même trouvé quelques intérêts à l’ouvrage, peut être était-ce parce que j’étais abrutie par une journée trop intensive et qu’une fois de plus mon cerveau ne voulait que du chewing-gum… ? Ou bien me suis-je laissée prendre au jeu ?

      L’histoire est sans surprise lorsqu’on a déjà lu et/ou regardé Walking Dead, mais les rebondissements sont plutôt agréablement répartis sur la durée de ce tome et plutôt intéressants (pour ce qu’ils sont) ce qui évite l’ennui et donne au livre un rythme soutenu sans être vraiment « profond » (oui, là on est dans le très gros, le redondant, le simplissime…)

     Les personnages sont dignes de ceux que Kirkman nous a déjà offerts, il y a des menés et des meneurs, des forces insoupçonnées et des colères sans retour, des tendres et des morts. Certains d’entre eux sont clairement mis dans l’ombre au profit d’autres, mais jamais ils n’apparaissent comme bâclés, juste classiques au genre. Les réactions sont parfois surprenantes, mais restent crédibles, intéressantes.

     L’environnement et les décors sont assez agréablement disposés, une ville qui n’en est plus une, des rues dans lesquelles on ne peut plus circuler, des routes qui ne mènent plus nulle part…bref, l’univers de Walking Dead auquel on était déjà habitué !

   Les zombies et les passages qui leur sont consacrés sont assez intéressants dans le sens où l’exercice d’insuffler l’horreur par les mots me parait plus délicat que celui de l’insuffler par les images…que vont-ils faire ici ? Et bien nos auteurs ne se démontent pas et à grands coups d’adjectifs poisseux et sanguinolent, de comparaisons telles que les « œufs de poissons » sur le pare-brise, ils parviennent par instant à retranscrire une ambiance lugubre et violente. Mais le trop n’est jamais plaisant, et frôle souvent l’excès qui gangrène…

 

Ainsi de manière plus générale, pour qui veut retrouver du Walking Dead classique, donner à son cerveau un repos zombiesque, et ne pas chercher ce qui aurait pu être fait d’autre ici, alors oui, ce livre paraitra parfait…pour les autres, c’est à vous de voir si vous avez du temps à perdre !



24/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres