Les Ô troubles

Les Ô troubles

The Innkeepers, un film de Ti West (USA-2012)

        Après cent ans d'existence, l’hôtel The Yankee Pedlar n'est qu'à quelques jours de sa fermeture définitive. Les derniers employés Claire et Luke sont bien décidés à profiter du peu de clients pour lever le mystère de cet hôtel considéré comme le plus hanté de la Nouvelle-Angleterre...

 

The inkeepers 1.jpg

 

        Bien étrange expérience que celle de ce film…

Un hôtel qui, proche de sa date de fermeture, se trouve abandonné par la majeure partie de sa clientèle… j’ai automatiquement pensé à Shining ! Sauf qu’ici, pas d’isolement dans l’espace puisqu’il s’agit d’un établissement situé en ville. On retrouve cependant les espaces vides et les chambres angoissantes…sans être exceptionnelle, la décoration des lieux n’incite pas à se sentir à l’aise entre les murs (les rares clients restants non plus d’ailleurs !)

 

        Il n’est pas simple de parler de ce métrage, car je dirais qu’il y a deux parties ici. Dans mon cas, j’ai trouvé le développement agréable, malgré quelques longueurs.

        La première moitié est plutôt drôle avec ces deux gardiens de nuit qui veulent jouer les chasseurs de fantômes clichés, mais qui ne sont pas vraiment experts. Cette portion, assez éloignée des classiques de l’épouvante m’a, contre toutes attentes, plutôt bien plu. Eh oui, pas de blonde siliconée, pas de beau gosse con comme une chaise…bref, je les ai bien aimés ces deux petits ouvriers peu vaillants, mais tellement pleins de bonne volonté ! Après me direz-vous, celui qui s’attend à un grand classique avec fauteuils qui bougent seuls et action dès les premières minutes sera déçu, forcément. D’ailleurs, avant que l’histoire ne bascule (et même un peu après) on ne peut s’empêcher de constater quelques longueurs. Bien qu’elles soient sans doute volontaires étant donné le schéma narratif du métrage, il est indéniable qu’elles en lasseront beaucoup !

 

        Puis, arrivent des événements minimes, amplifiés par le fait que le métrage choisit l’unité de lieu et le peu de personnages. Des phénomènes se dessinent sur la bande et tout bascule, la où nous pouvions douter, nous voici devant des faits bien différents…C’est ce que je considère comme la seconde partie. Très lisible, l’image est crédible et l’enchaînement des phénomènes n’est pas assommant. Il y a un certain soin apporté, je trouve, à ne pas agresser la vue du spectateur.

        Peut-être que je vais perdre ici toute crédibilité, mais…le vieux et l’esprit de la mariée m’ont bien plu! Je sais, il n’y a pourtant rien d’exceptionnel, mais…que voulez vous, certains aspects me touchent plus que d’autres. Ou bien est-ce le côté baignoire, un vieux traumatisme de la vieille dans Shining ? Toujours est-il que les apparitions sont, certes, peu nombreuses, mais bien mises en scène. On retrouve (et ce fut pour moi une agréable surprise) le très ancien coup du fantôme sous le drap. (Moins que dans Revenant dont je vous parlerai prochainement) utilisé d’une manière rapide, mais efficace.

        J’ajoute que le peu d’insistance sur les apparitions et leur rare fréquence permettent de garder une certaine retenue, contrairement aux films qui nous montrent tout et trop au point de nous aseptiser, de nous cautériser. Ici donc, point le temps de se lasser, cependant un tout petit plus n’aurait pas était un mal non plus…Je le signale donc, ne vous attendez pas à un enchaînement fantomatique hors du commun ni à des effets spéciaux renversants ! Ici, on est dans l’alcôve des histoires de fantômes !

 

        Les protagonistes, c’est-à-dire essentiellement les deux employés de l’hôtel sont, comme je le disais, plutôt drôles. Ici, les réactions sont humaines, vraiment. J’ai apprécié leur présence, simple et réelle, sur l’écran. En revanche, le personnage de l’actrice qui se révèle être une professionnelle bien étrange ne m’a pas convaincue. Elle brise un peu l’ambiance en donnant un cliché presque comique. Elle parait meubler plus qu’autre chose…Non, je ne l’ai vraiment pas trouvée crédible !

 

Voilà donc mon petit avis sur un film auquel je donnerais volontiers la note de 13/20 si cela m’était demandé ! 



05/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres