Les Ô troubles

Les Ô troubles

Masks, un film d’Andreas Marschall (allemand, sortie DVD le 10 Avril 2013)

        Après plusieurs échecs dans divers conservatoires d'art dramatique, Stella est enfin retenue dans un atelier privé aux méthodes extrêmement particulières : l'école "Matteusz Gdula", du nom de son créateur. Son idée est de faire briller chacun de ses élèves, mais beaucoup d'entre eux décèdent ou se suicident. Un terrible secret semble peser sur l'établissement...

 

Masks.jpg

 

        Il y avait déjà un moment que je voulais voir ce film, mais je lui en préférais toujours un autre le moment venu…Puis enfin, hier, je me suis lancée ! Finalement, ni déçue, ni enthousiaste, je lui mettrais environs 11/20 si je devais le noter (juste un point au dessus de la moyenne !).

 

        L’histoire, sans être vraiment exceptionnelle, offre au spectateur quelques bons moments et cherche à se faire originale (après, on y est sensible… ou pas…). Mais, plusieurs points m’ont posé problème dans la trame narrative.

        Tout d’abord, la scène de préface du film. On nous y envoie en pleine figure ce que j’aurais préféré découvrir progressivement, ce qui aurait peut-être pimenté certaines scènes qui, après s’être fait désirer, sont plutôt longues…J’entends par là que le suspense n’est que partiel étant donné que, dès les premières minutes, on sait quel est le problème majeur de cette école.

        Ce fond d’ailleurs, une école de théâtre, aurait pu être un peu plus exploité (bon, ça après, ce sont les choix de l’équipe !) On est bien loin du charme d’un Suspiria ou d’un Livide avec leur académie de danse…ici, on se contente d’un couloir, de film plastique, d'une lumière classique et d’une ou deux vieilles chaises…Aucun effet sur moi. Les Masques (auxquels, si je ne m’abuse, le film doit son titre…) n’ont qu’un rôle secondaire alors que, le premier théâtre ne leur doit il pas toute sa superbe ?

        En somme, le choix narratif ne met pas en relief les éléments qui m’avaient justement orientée vers le film. Ceci dit, la « méthode » reste attrayante à sa façon, même si quelques pouffes se sont glissées dans le scénario et même si quelques personnages apparaissent de manière éclaire pour, au final, ne servir à rien…

        Au cœur de la « méthode » justement, se glissent les flashs, où drogue, épuisement et souffrance se mélangent. Ils rythment le film et ne sont pas désagréables (moins que ceux de Lord of Salem en tout cas !). Ils ne sont cependant jamais poussés à leur paroxysme, comme si le spectateur était ici ménagé d’un danger qu’il ne connaitra, de ce fait, jamais…

 

        Les personnages quant à eux me laissent perplexe…

Loin de moi l’idée d’être désagréable, mais…l’actrice principale, Susen Ermich, fut mon plus gros problème ! À aucun moment je n’ai ressenti quoique ce soit en la fixant sur l’écran…rien…Je crois que je ne suis pas du tout sensible à son jeu. Certes, elle n’est pas désagréable à regarder, mais elle a ce côté Jessica Biel, si vous voyez ce que je veux dire…Une photo d’identité ferait passer plus de sentiments que cette poupée de cire !

        D’autres rôles secondaires sont clairement drôles, comme ce journaliste au chewing-gum, et finalement, clairement inutiles aussi…

Les « professeurs » restent donc les personnages les plus attractifs du scénario, les plus déjantés aussi.

 

        Malgré les aspects clairement négatifs du film que je viens de faire ressortir (serais je de mauvaise humeur aujourd’hui ?) il y a tout de même un certain intérêt à le regarder. En effet, tout en sachant ce que je viens de vous dire, il est possible de le visionner comme un petit film détente, sans prétentions et qui ne marquera sans doute pas l’histoire du cinéma, mais qui, au moins, essaie avec quelques réussites ! 

 

PS: Je viens de voir le nombre de prix que cette bande a reçu...comme quoi, c'est un véritable avis personnel car ce métrage semble avoir eu un grand succès...?



29/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres