Les Ô troubles

Les Ô troubles

Maraudeur, de Laurent Fétis, aux Editions Lokomodo, juin 2013

        Lorsque le cadavre calciné d’une jeune fille est retrouvé en forêt, la police réagit aussitôt. Le coupable est-il cet inquiétant chauffeur de taxi écumant les nuits parisiennes ? Pour le lieutenant Lamouri, du groupe Than Ai rattaché à la police criminelle, tout doit aller très vite. Pour retrouver le coupable. Et surtout empêcher qu’il frappe à nouveau…

 

Maraudeur.jpg

 

        J’adore les polars, lorsqu’ils sont bien menés, ils peuvent vraiment me tenir en haleine au mépris du sommeil.

Avec Maraudeur, j’ai passé un bon moment, mais je n’ai pas dépassé la ligne rouge. Cette intrigue est confortable, et sans doute très bien adaptée à ceux qui ne veulent pas s’effrayer en lisant. L’histoire est bien menée, les rebondissements bien que douteux par moment, savent retenir notre attention. La fin est rapide, mais je ne suis sans doute pas objective sur ce point puisque j’ai tendance à vouloir toujours tout comprendre…

 

        Il y a un début retentissant, avec une découverte de corps classique, mais plaisante, un brossage des personnages qui fait naitre une histoire dans l’histoire. Malheureusement, la suite perd en rythme…J’ai trouvé que le gros point noir de ce polar (oui, je commence par l’aspect négatif) est à chercher notamment dans sa cadence. Il y a des instants qui pourraient semer pas mal de lecteurs dans mon genre (si on omet le fait que j’ai HORREUR de ne pas finir un livre !). Il y a des pages dans lesquelles j’ai eu l’impression de piétiner. J’ai donc choisi de les achever obligatoirement avant de poser le livre, pour m’assurer de ne pas être empêchée de le reprendre pour cause de lassitude. C’est dommage, car, comme je le disais plus haut, il y a une volonté de créer un rythme, mais peut-être que ce vœu est trop étiré et en perd tout son charme. Ceci étant, c’est un avis personnel parce que j’en connais beaucoup qui apprécieront ! En effet, cela crée aussi des doutes et des déceptions, des sursauts inattendus et des revirements de situation peu banals. La preuve, lors d’une certaine annonce de résultats (stop là, je ne spoile pas !) j’étais vraiment déçue et intriguée !

        La couverture est séduisante, à l’image traditionnelle des polars pour célibataires endurcis, elle mêle un petit quelque chose de vulgaire. Malheureusement, c’est assez trompeur et en totale inadéquation avec le contenu de l’ouvrage.

Bref, l’aspect négatif est à chercher dans le rythme un peu plan-plan de l’enquête… Le problème ne vient pas des briques, mais du ciment…il manque (à mon goût) un petit quelque chose pour en faire un livre vraiment remarquable parmi ses pairs.

 

        En revanche, ce qui fait la particularité de l’intrigue, et c’est un point que j’ai vraiment apprécié, c’est le milieu dans lequel elle se déroule : celui des taxis parisiens, et notamment ceux qui circulent la nuit. J’ai trouvé cela très adapté à un polar : le mouvement, les rencontres, la diversité des personnages, les filatures…

Les protagonistes sont plutôt agréables à suivre, même si je continue à me demander pourquoi tous les flics que je croise dans mes lectures sont à la limite d’être des parias, des déchets sociaux ou des dépendants paumés !? Ceci dit, j’aime bien ! Il y a ici une volonté de créer des personnages qui deviennent familiers au lecteur, on les croise ailleurs que sur leur lieu de travail et au moment présent. Les protagonistes ont un passé, on apprend à les connaitre, à les comprendre. Il y a aussi ceux qui traversent les pages, sans êtres anodins pour autant. Je pense notamment à l’un des suspects (et je n’en dirai pas plus sur lui !) dans le passé duquel on découvre un mystère, des évènements douteux qui créent une "micro-enquête" dans l’enquête. Il y a les témoins, les Boers…Bref, de nombreux personnages secondaires très intéressants.

 

        Le style de Laurent Fétis est très agréable, ici on ne se perd pas dans des phrases qui n’en finissent pas, il y a de la douceur et de la clarté.  

 

        Ce volume, malgré ce que j’ai pu souligner plus haut, m’a fait passer un bon moment : calme et parfois carrément lent, mais avec certains passages suffisamment bons pour me replonger dans l’intrigue.

Il semble que ce soit là le tome 1 de ce qui s’annonce comme une série. Si on le prend comme ça, alors ce rôle lui va très bien et la suite pourrait être très captivante !

 

Si je devais mettre une note…6,5/10



20/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres