Les Ô troubles

Les Ô troubles

Episode 50, de Joe et Tess Smalley

Synopsis

 

Un groupe de passionnés anime une émission à propos des phénomènes paranormaux. Ils cherchent à les expliquer de manière rationnelle. Pour le 50ème épisode de leur show, l'équipe se voit proposer l'autorisation de filmer l'un des lieux hantés dont ils ont toujours rêvé: un ancien asile réputé comme particulièrement sujet aux phénomènes paranormaux (morts etc.). Arrivés sur les lieux, ils apprennent qu'ils doivent se partager la tâche avec un autre groupe qui lui, cherche à démontrer la véracité de ces faits. 

 

 

 

Pour une petite soirée tranquille, fatiguée, vraiment fatiguée, et en mode plateau télé, je me suis dis, pourquoi pas. Le sujet bien que sans surprise (et totalement "cliché") sous entendait peu de réflexion et peut être quelque frissons. Quelle erreur, mais quelle erreur (à défaut d'horreur...)!

Au début, le film tenait ses promesses: dialogues simples, aucune finesse, bref, pas de raison de réfléchir! Les petites images de l'infirmière démembrée sortant de manière saccadée d'un bac de linge pour arpenter les couloirs d'une marche désarticulée, c'était sympa. Je me suis dis: "tiens, c'est déjà vu mais pas désagréable, que nous réserve le corps du film?". Et c'est là que...mais qu'est ce qui s'est passé? J'ai changé de film ou quoi?!? Je me suis endormie et je suis tombée sur un navet de nos chères chaines de télé françaises? Et bah non, même pas, c'était vraiment le film! Tellement nul que je ne sais pas par où commencer! De fantômes on passe à des démons, avec une histoire de porte sur l'enfer, de prison dans laquelle l'équipe entre sans problème (c'est bien connu les prisons, pas de serrure, pas de sécurité sinon c'est pas drôle!). 

Oh, et la scène de chagrin sur-jouée qui m'a value une crise de rire! 

C'est vraiment dommage, j'aime les histoires de fantômes, et même si je savais que je n'avais pas à faire aux grands maîtres asiatiques, je pensais vraiment qu'il y avait de quoi se passer une petite soirée sympa...et bien si en ce moment vous pensez comme moi, je vous déconseille vivement ce film! Après, et comme toujours, cela dépend des goûts et ce que l'un déteste, l'autre peut adorer! Heureusement!



12/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres