Les Ô troubles

Les Ô troubles

Abraham Lincoln chasseur de vampires, Seth Grahame-Smith aux éditions Eclipses

 

Que savons-nous vraiment d’Abraham Lincoln ? Ce que les livres d’histoire veulent bien nous en dire, ce que des « experts » s’accordent à lui attribuer ; un combat contre l’esclavagisme, une guerre, la maison blanche, un meurtre…Mais est ce tout ce que nous devrions savoir ? Seth Grahame-Smith chamboule les données et nous révèle une vérité toute autre, concordant avec brio aux événements de sa vie.

 

 

Un vrai régal ! Un véritable moment de plaisir !

Cela faisait un moment déjà que je voulais me pencher sur l’œuvre de cet auteur, et ce projet a été accéléré grâce à la gentillesse d’une lectrice assidue qui, sans hésitation, m’a chargé les bras d’ouvrages que je dévorais des yeux ! Merci à elle !

La vie de Lincoln est ici magnifiquement « enrichie » d’une activité bien différente de la politique et du droit (bien qu’interférant avec elle !) la chasse aux vampires !

Marqué par la mort de sa mère, l’enfant Abraham n’a plus qu’un souhait, éradiquer les suceurs de sang qui souillent le sol américain de leurs canines acérées. Dans son précieux carnet, qui a permis la rédaction du présent ouvrage, il recense ses pensées, sa vie, ses craintes, ses doutes et sa haine. Aidé, abandonné, amoureux, torturé, inconsolable… le président traverse les épreuves de son existence en supportant ce secret et ce qu’il lui coûte : il est une arme, sa hache opère une justice de l’ombre. La rage des combats n’a d’égal que la cruauté des adversaires. La Guerre de Sécession elle-même devient le théâtre d’un affrontement de forces insoupçonnées ! La réutilisation de l’Histoire est vraiment surprenante et bien menée !

Malgré l’ampleur du projet, le récit est tout à fait crédible et le lecteur se laisse porter avec plaisir à travers une période revisitée de l’histoire des Etats-Unis, et tellement plus palpitante comme ça ! Abraham, que rien ne prédestinait au futur qu’on lui connait, acquiert ici une profondeur nouvelle et excitante ! Rien ne l’épargne, il en devient touchant ! Il ne baisse jamais les bras, il en devient « super héros » !

On découvre l’Amérique de cette seconde moitié du 19e siècle, ses grandes propriétés, ses villes, le Mississipi, les champs et les cabarets. On découvre des esclaves à l’existence sordide, à l’avenir sombre et aux yeux sans espoir. Ils sont des victimes particulièrement « pratiques », ce qui explique l’effort d’Abraham Lincoln pour changer le cours de leur histoire. Tout s’explique !

Les personnages annexes sont captivants ! Ce mystérieux Henri (que personnellement j’imagine plutôt ténébreux…) devient une « histoire dans l’histoire », il n’est pas un simple figurant servant le récit de l’auteur, il est riche de sa propre existence ! Et il en est de même pour la plupart des personnalités qui vont croiser les pas du président.

Les rebondissements sont nombreux, parfois on frôle peut être la répétition mais ce n’est qu’un détail au regard du bon petit moment passé avec ce livre !

A moi Victoria, Reine et tueuse de démons, d’A.E. Moorat, toujours aux éditions Eclipse ! 



02/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres